Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Narbonne 22 - 24 PARC : Mérité !

  

22h46 27.10.12

 Ils l'ont fait. Dos au mur, les Aixois ont réussi à relever la tête alors que pas grand-monde n'osait l'imaginer. Beaucoup de blessés, un manque de confiance criant, une spirale négative allègrement enclenchée, et un déplacement à Narbonne, là où le PARC n'avait jamais gagné… Et pourtant, les sourires étaient bien sur toutes les visages aixois à la fin de la rencontre. Les portes du vestiaires ne sont d'ailleurs pas restées fermées bien longtemps après la rencontre, et la musique résonnait très fort dans les couloirs du stade de l'Amitié. Le soulagement était évident et se lisait comme on peut lire dans un livre ouvert…
Le scenario du match en était certainement pour quelque chose. Maîtres d'une première mi-temps lors de laquelle ils avaient le vent dans le dos, les Aixois marquaient par trois fois. Viazzo déclenchait les hostilités, imité peu de temps après par Bonet, puis par Solana en coin, juste avant la mi-temps. Dans cette première période, les Aixois avaient eu beaucoup d'occasions, et marquer trois essais, c'était presque un minimum. Ça faisait 21-6 pour le PARC, qui tenait alors un inimaginable bonus offensif...

La bonne opéartion
Mais en seconde période, changement de décor. Le vent était désormais pour les locaux, qui allaient trouver la faille par deux fois. Les Aixois étaient beaucoup sanctionnés et puis Ruiz enquillait les pénalités. Pendant 7-8 minutes, les Aixois se retrouvaient même à 13… Mais les Noirs faisaient le dos rond, et se serraient les coudes comme jamais… À 5 minutes de la fin, les Narbonnais prenaient même l'avantage, 22 à 21. La loose, comme on dit…
Et puis… Et puis Jérémy Bourlon. "Chaque joueur doit amener sa pierre à l'édifice" répète sans cesse Nourault depuis le début de saison. Reçu 5 sur 5 le coach aixois… Alors qu'il venait de remplacer Viazzo, l'ouvreur Aixois réussissait un drop un peu bizarre, rasant, à la trajectoire difficile à décrire…Qu'importe, puisque c'était le drop de la gagne. Solidaires, courageux, battants, les Noirs ne lâchaient par les quatre points qui leur tendaient les bras. L'arbitre sifflait la fin de la rencontre. Une libération.
Surtout à la lecture des résultats. Ce soir, le PARC est la seule des six dernières équipes à s'être imposée et cède, dans le même temps, sa dernière place à Massy et se relance complètement. Bravo.


Réactions

Romain Longépée : "des choses que tout le monde sait faire"

Didier Nourault (entraîneur du PARC) : "Avec ce vent, on savait que chaque équipe aurait sa mi-temps. Et que l'équipe la plus valeureuse risquait de l'emporter. Mais ça se joue vraiment à rien. On ne peut que féliciter la volonté des joueurs de s'accrocher jusqu'au bout. De revenir au score parce qu'on est mené à 5 minutes de la fin. Chaque équipe a profité des erreurs de l'autre. Après, en effet, c'est l'abnégation des joueurs qui fait que ça bascule du bon côté.
Jérémy Bourlon ? Oui, je le répète, chaque joueur doit apporter sa pierre à l'édifice. Aujourd'hui, c'est vraiment ce qui a été très bien fait de la part de tous. Aujourd'hui, nous sommes vraiment dans une victoire du collectif.
(
Cette victoire lance-t-elle la saison ?) Je l'espère, en tout cas, à chaque match suffit sa peine et il faut se remobiliser très vite sur le suivant. Ce qui est sur, c'est qu'il faudra reproduire la même prestation dès la semaine prochaine. C'est la seule chose que l'on a à faire."

Matias Viazzo (demi d'ouverture du PARC) : "C'est dur depuis le début de saison parce que nous n'avons gagné qu'un match. On avait vraiment à cœur de se rattraper ce soir après ce qu'on a fait la semaine dernière (à Colomiers, ndlr). Toute la semaine on s'était dit qu'il fallait à tout prix réagir… On fait ce soir une très bonne première mi-temps et on fait ce qu'il faut en seconde contre le vent. On est très soulagés, super contents".

Romain Longépée (3ème ligne du PARC, photo ci-contre) : "Ça a été très compliqué mais on a su se retrouver sur les bases du rugby, les choses simples… On n'a rien fait d'extraordinaire mais on a été une vraie équipe de ProD2. On a été efficace. On avait besoin d'un match déclic, d'un match qui nous rassure sur des choses simples, des choses que tout le monde sait faire… j'espère que ce sera celui-ci".

Lucien Simon (Président du PARC) : "Grosse satisfaction, mais grosse souffrance aussi… Une fois de plus, comme on a toujours su le faire, dans les moments décisifs on arrive à mettre la tête hors de l'eau. Maintenant, savourons le bonheur de cette victoire et saluons le courage de tout le groupe. Et surtout, préparons-nous à recevoir La Rochelle".