Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Retour sur la Table ovale

  
 
 
 
 
 

17h54 09.11.12
  
 
 
 
 
 

17h54 09.11.12
  
 
 
 
 
 

17h54 09.11.12
  
 
 
 
 
 

17h54 09.11.12
  
 
 
 
 
 

17h54 09.11.12

 Mercredi soir, le Château de la Pioline accueillait les partenaires du PARC pour sa traditionnelle Table ovale. Au menu : Lucien Simon présentait en détail les coachs de l'équipe professionnelle, Didier Nourault et Conrad Stoltz. Jérôme Gallion, joueur emblématique du RCT et international français à 27 reprises, a lui aussi pris la parole.

Ils étaient nombreux, les partenaires du PARC, à avoir répondu favorablement à l'invitation lancée par le club pour sa traditionnelle Table ovale de début de saison. Cette mouture avait pour objet principal l'intervention des deux (nouveaux) coachs, Conrad Stoltz et Didier Nourault.
Dans cette période délicate au niveau des résultats, c'est tout d'abord Lucien Simon qui est intervenu. Le président du PARC a évoqué le besoin de changement à la tête de l'équipe première - "l'objectif était de progresser dans les résultats, mais aussi dans la qualité du jeu proposé"- avant de justifier son choix : "Didier Nourault à une expérience importante dans le milieu du rugby et on a pensé qu'il pouvait y avoir des similitudes entre Montpellier (dont il fut l'entraîneur de 2000 à 2009, ndlr) où il a connu beaucoup de réussite, et Aix-en-Provence, tant au niveau du club que de la sociologie de la ville".

Jérôme Gallion, invité surprise

C'est ensuite le duo d'entraîneurs qui a parlé de la situation actuelle et expliqué son projet pour le club. En partant d'un constat : "l'an passé, l'équipe était la seizième défense du championnat, en termes d'essais encaissés. Le travail a donc porté sur le renforcement de ce secteur. Aujourd'hui, toujours au nombre d'essais encaissés, nous sommes la huitième défense du championnat", a expliqué Didier Nourault. Au tiers du championnat, l'entraîneur du PARC a établi un premier bilan chiffré de la saison : "après le premier bloc, nous avions perdu 22 ballons en touche. Nous sommes à 11 après le deuxième bloc. Au niveau des plaquages, l'équipe est à 14% de plaquages manqués, ce qui est un chiffre satisfaisant. Le problème, c'est que 50% d'entre eux le sont dans les dix dernières minutes !" Les fins de match… Précisément ce qui fait défaut au PARC sur ce début de saison, avec "beaucoup trop de pénalités encaissées dans nos 22". L'intervention, argumentée par des chiffres, beaucoup de chiffres, et des statistiques, a beaucoup intéressé les invités. On a par exemple appris que "contre les équipes de "notre" championnat (soit les équipes du bas de tableau), le PARC a marqué sept essais et n'en a encaissé que 5. À l'inverse, contre les équipes de tête, l'équipe a marqué trois essais (tous en première mi-temps) et en a encaissé huit, dont sept dans les dix dernières minutes !" Toujours ces dernières minutes…
C'est sur cela que va porter le gros du travail dans les prochains jours : "améliorer la préparation physique, être meilleur dans l'occupation lors des fins de matchs et être plus discipliné". Didier Nourault et Conrad Stoltz ont poursuivi leur intervention en présentant les objectifs généraux du club et ceux en matière de formation. Ils ont ensuite laissé place à Jérôme Gallion, qui a, fort de son expérience de dirigeant de club (Président du RCT de 2000 à 2003, ndlr), lui aussi évoqué la situation compliquée du PARC. Et parlé de l'importance de "rester tous unis, mais aussi que chacun au club hausse son niveau de performance dans ces moments-là".
Le tout a été agrémenté d'un buffet gastronomique réalisé par Sylviane Rastello, Chef du restaurant Le Médicis.

 

Le PARC tient à remercier toute l'équipe du Château de la Pioline pour son chaleureux accueil.