Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

PARC 28 - 19 Dax : En bons élèves

  

20h37 17.11.12

Juste après un Trophée Sylvain Fabre très réussi, le PARC s'est imposé ce soir contre une équipe de Dax du même niveau que le sien.

Que la soirée fut belle. Parfaitement amorcée par un Trophée Sylvain Fabre qui fut une incontestable réussite, et qui a vu la Fac de Droit prendre le dessus sur son homologue littéraire (32 à 22), cette fin d'après-midi s'est conclue sur une superbe - et logique - victoire du PARC, 28 à 19.
Dire que le PARC a parfaitement maitrisé la partie relèverait cependant d'un chauvinisme exacerbé, mais nous pouvons cependant affirmer, objectivement, que les Noirs ont mérité leur victoire. Tout simplement parce qu'ils auront été, toute la partie durant, en avance au tableau d'affichage. Ils auront mérité la gagne, même lorsqu'en début de seconde mi-temps, l'ailier dacquois s'en allait à dame après une interception sur une passe de Matias Viazzo, qui était pourtant dans un très bon tempo ce soir. L'espace d'une dizaine de minutes, les Aixois doutaient, étaient dépassés, et démontraient bien que, même en passe de l'emporter, ils n'étaient pas totalement rétablis. Et que la confiance, ça se retrouve progressivement, et pas d'un coup de baguette magique. Dans cette période-là, l'entrée de Felsina aura fait un bien fou au pack aixois.

Un quart de l'équipe formée au club

C'est d'ailleurs sur une mêlée à 5 mètres de l'en-but aixois, peu après l'heure de jeu, que la partie aura changé de physionomie. Et Jérôme Jacquet, excellent ce soir, nous l'aura confirmé après la rencontre (voir les réactions). L'introduction était dacquoise, la poussée aixoise. Pénalité pour Aix. À partir de ce moment-là, les Noirs n'allaient plus céder un brin de terrain. Dans la foulée, Romain Longépée s'en allait inscrire un doublé, en bout de ligne, après son essai inscrit entre les perches en première période et qui faisait suite à celui de William Bonet. Lucas Levy, lui, pour sa première en tant que titulaire cette saison, aura réussie une très belle prestation, et sa botte aura permis à Aix de respirer dans les moments importants. À noter par ailleurs que côté PARC, un quart de l'équipe qui terminait la rencontre était formé au club : Lucas Levy donc, Romain Barriol, Romain Longépée et Manu Charlier, rentré de bonne heure après la blessure aux côtes de Maxime Santoni.
Au final, le PARC marque trois essais, en encaisse deux, s'impose 28 à 19 et réalise la belle opération de la soirée en revenant à hauteur de son adversaire du soir. Il double aussi Béziers et se retrouve 13ème au classement, à trois petits points du 11ème, Colomiers. De quoi pousser un grand "ouf" de soulagement et envisager la suite beaucoup plus sereinement…


Les réactions

Nourault : "Félicitations aux joueurs"


Mathieu Besson (demi-de-mêlée du PARC) :
"Oui, ça a été vraiment chaud jusqu'au bout. Mais depuis le début de saison, on est habitués à vivre des matchs comme ça et aujourd'hui ça tourne de notre côté. Tant mieux. J'espère que ça va donner une bonne dynamique au groupe pour que les bons résultats suivent".

Jérôme Jacquet (trois-quart centre du PARC, photo) : "Oui c'est vrai qu'on ne s'est pas rendu la tâche facile en débutant mal la deuxième mi-temps à cause de petites fautes bêtes. On s'est un peu mis le feu… Mais on a réussi à réagir. Je crois que cette mêlée à 5 mètres de notre en-but, c'est le tournant du match. On arrive à récupérer une pénalité et là ça bascule, c'est le tournant. Le match tourne en notre faveur. Ça remet tout le monde sur de bons rails, on reprend confiance. Cette victoire fait énormément de bien. À nous de nous appuyer là-dessus pour la suite".

Didier Nourault (entraîneur du PARC) : "Il y avait deux équipes, ce soir, qui ont essayé de jouer. Les deux avaient les même points forts, ce sont deux équipes qui se ressemblent pas mal… Donc voilà, heureusement qu'on fait la course en tête parce que ça permet d'être un peu plus sereins… Mais ça a fortement ressemblé à une course-poursuite ! Après, de nouveau on prend un essai en contre et je crois que ça a été le cas à chaque match à domicile… Mais en même temps on souhaite jouer. On ne souhaite pas se limiter. On ne veut pas être une équipe restrictive. Donc c'est embêtant, mais… On inscrit trois essais, on échoue deux fois à un mètre de la ligne, donc voilà… Mais ce que je retiens, c'est que c'est une victoire qui s'est construite. Il faut maintenant que les joueurs conservent cette volonté, cette envie collective qu'ils prennent encore plus confiance en eux. Ils sont capables de faire de très belles choses. La preuve. Y'a encore du boulot mais retenons la victoire. On dit souvent que le PARC n'est pas régulier, à nous de démontrer l'inverse. Maintenant, le danger, c'est d'avoir une décompression suite à ce match. Mais félicitations aux joueurs, ils ont mérité leur victoire".