Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Samedi... Carcassonne !

  

18h28 06.12.12

 Avant chaque rencontre, parcrugby.com vous emmène à la rencontre de l'adversaire du PARC. Cette semaine, c'est Carcassonne qui est dans le viseur.

Le président Frédéric Calamel, ce bâtisseur

Ancien talonneur, fils de professeur et de bibliothécaire, amateur de vin, Frédéric Calamel est le gérant de la SARL Calamel, une société de BTP et de construction au chiffre d'affaire de 1 724 100 € en 2011. Calamel se dit aussi très proche de l'entraîneur actuel de l'US Carcassonne, Christian Labit, et seul un départ de ce dernier pourrait le pousser à lâcher la présidence du club, dit-il. Sous sa présidence, démarrée en 2002, l'USC aura incontestablement progressé, passant de la Fédérale 2 au haut du tableau de ProD2.

Le duo d'entraîneurs De l'expérience sur le banc

Christian Labit (avants) et Jean-François Beltran (arrières) ont un point commun : l'expérience. De l'expérience en tant que joueur pour le premier - double champion d'Europe et double champion de France avec Toulouse, dix-sept fois international sous le maillot de l'équipe de France - et en tant qu'entraîneur pour le second, du côté de Castres, de Narbonne, de Bayonne, de Béziers ou encore de Bourgoin. Les deux ont aussi des qualités humaines unanimement reconnues et ont prouvé qu'ils étaient une bonne pioche dans la professionnalisation du club, depuis trois saisons désormais. Au passage, saluons la performance de Christian Labit qui a sans cesse progressé depuis qu'il est devenu entraîneur : champion de Fédérale 2 pour sa première saison puis demi-finaliste de Fédérale 1 l'année suivante, avant d'en être sacré champion en 2010. Le tout avec Carcassonne.


La star  Ayoola Erinla

Quadruple champion d'Angleterre avec les Wasps (2003, 2004, 2005) puis avec Leicester (2009), double champion d'Europe (2004 et 2007) et international à deux reprises avec le XV de la Rose, Ayoola Erinia (32 ans) est le joueur le plus médiatique de l'US Carcassonne. L'ailier ou centre, est certes beaucoup plus près de la fin de sa carrière que du début, mais reste un joueur à surveiller de près dans ce championnat de Pro D2. Il a déjà marqué 4 essais cette saison.


Le danger  Pierre Aguillon

Cinquième meilleur marqueur du championnat, Pierre Aguillon, auteur de six essais cette saison, est l'un des principaux dangers du club audois. À 25 ans, ce centre, qui fut champion de France Espoirs en 2007 avec Auch - aux côtés de Fabien Barcella notamment - est en pleine éclosion. À son actif : quelques rencontres et un essai en Top 14, avec Auch, en 2007-2008, à seulement 20 ans.


Il jouera contre son ancien club Antoine Lescalmel

Antoine Lescalmel aurait pu prétendre à la rubrique précédente tellement il est un poison pour les défenses indisciplinées. L'actuel meilleur marqueur de la Pro D2 (16,5 points de moyenne par match) a joué au PARC pendant trois saisons et avait largement contribué à la remontée des Noirs à cet échelon. Il y butera pendant deux saisons avant de rejoindre Carcassonne. Au total, il a marqué 890 points sous les couleurs d'Aix-en-Provence en seulement 80 rencontres disputées. Ces retrouvailles s'annoncent passionnantes.


Moral de l'équipe Au beau fixe

Mise à part une défaite, et encore bonifiée, face à Aurillac, Carcassonne a su tirer profit d'un calendrier favorable en remportant quatre de ses cinq derniers matchs. Avec tout de même quatre réceptions sur ce laps de temps. Carcassonne reste aussi comme la seule équipe à avoir battu Oyonnax cette saison. C'était le 6 octobre dernier sur le score de 25 à 21.

Les 5 derniers matchs
J9 : Carcassonne 37 - 30 Dax
J10 : Carcassonne 22 - 21 Albi
J11 : Béziers 10 - 14 Carcassonne

J12 : Carcassonne 28 - 32 Aurillac
J13 : Carcassonne 32 - 7 Colomiers

L'œil de Conrad Stoltz "Lazzarotto, un peu leur Eddy Labarthe"

"L'an passé, cette équipe a manqué les phases finales d'un cheveu. Ils ont eu un peu de mal à repartir cette saison mais je crois qu'ils ont retrouvé un très bon rythme. Carcassonne, c'était déjà très fort devant, et cette saison, ils ont ajouté des joueurs plus mobiles dans ce paquet d'avant. Ce qui leur permet d'être dangereux sur toute la largeur du terrain. Derrière ça, il y a un très bon buteur et des joueurs très rapides comme Lazzarotto, qui est un peu leur Eddy Labarthe."