8
 
  

Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Le match à suivre

  

14h12 01.02.13

 Après des débuts laborieux - une seule victoire lors des six premiers matchs -, nos Espoirs vont mieux. Voire beaucoup mieux. Si bien qu'en enchaînant quatre rencontres sans défaite, ils sont, à la faveur d'un championnat hyper homogène, revenus dans la course à la qualif'. Et la rencontre de ce week-end pourrait bien leur permettre de franchir un nouveau cap dans leur remontée fantastique. Les hommes du duo Frachat/Dupouy reçoivent en effet Auch avec un enjeu très simple : lui chiper la cinquième place et revenir à un petit point des strapontins qualificatifs. "Pour réussir à se qualifier, il faudra certainement remporter six matchs sur huit", calcule Michel Frachat. "Mais franchement, aller chercher cette qualification, au bout d'une saison contrariée par les coups du sort, serait un bel exploit et une belle récompense. Les joueurs sont valeureux et ne lâchent pas facilement", remarque-t-il.

"Plus de maîtrise"

Bonne nouvelle, les jeunes Noirs bénéficieront des renforts de Manu Charlier, de retour de blessure et qui a disputé quelques minutes la semaine passée avec les pros, de Romain Colliat et de Jean-Charles Pétin. De quoi donner de l'épaisseur au paquet d'avants. "Dans cette poule, nos Espoirs peuvent rivaliser avec n'importe qui, et ont la capacité de venir coiffer tout le monde pour la qualif. Ce qui serait bien, ce serait d'ajouter à ces qualités mentales, un peu plus de maîtrise dans le jeu", note le coach.
Les Espoirs ont en tout cas deux matchs à domicile pour prendre de la hauteur : face à Auch ce week-end, et contre Béziers, le 10 février, avec une rencontre délocalisée - peut-être à Gardanne - pour cause de terrain déjà occupé. La course à la qualification passe par deux victoires. C'est aussi simple que ça.

PARC/AUCH, dimanche 3 février à 15:00, stade Maurice David. 

Venez les soutenir !