Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Samedi... Béziers !

  

17h13 07.02.13

Avant chaque rencontre, parcrugby.com vous emmène à la rencontre de l'adversaire du PARC. Cette semaine, c'est Béziers qui est dans le viseur.

Le président Cédric Bistué fait front

Cédric Bistué, successeur de Christian Portes, est président de l'AS Béziers Hérault depuis le 24 mai 2011. Après une première saison délicate, qui a vu Béziers se maintenir suite à la rétrogradation administrative de Bourgoin, le président de l'ASBH doit faire face à une deuxième saison tout aussi compliquée. Son club est actuellement relégable et Bistué a déjà dû se séparer de Philippe Benetton, de Claude Saurel et de Papy Fort, trois de ses entraîneurs cette saison. Il est le gréant d'une société d'immobilier.

Le duo d'entraîneurs Les deux stars et l'anti-star

Après les limogeages successifs de Benetton, Saurel et Fort, c'est désormais un trio qui officie à la tête de l'équipe première de l'ASBH. Andrew Mehrtens, illustre all-black aux soixante-dix sélections ayant évolué à Toulon, aux Crusaders ou encore aux Harlequins, en est le manager général. Christophe Hamacek, Béarnais pure souche est quant à lui en charge de la défense et des avants. garçon discret, il a notamment disputé une demi-finale du championnat de France en 1990 avec Montferrand avant d'entraîner les équipes de Salies-de-Béarn (accession en Fédérale 2) ou la sélection du Béarn. Il dit considérer Jacques Brunel comme son mentor. Enfin, le dernier de ce trident, c'est Manny Edmonds, l'une des légendes de l'USAP, avec qui il a notamment été élu meilleur joueur du Top 14 en 2004. Il compte aussi deux sélections en équipe d'Australie. Il connait actuellement sa deuxième expérience en tant qu'entraîneur après s'être occupé des Espoirs de l'USAP.

La star Peyras-Loustalet, le bon coup

Barré à Montpellier, Jean-Baptiste Peyras-Loustalet est arrivé en toute fin d'année à Béziers, qui l'a recruté en tant que "joueur supplémentaire". À 29 ans, cet arrière a déjà pas mal vadrouillé, passant notamment par Pau, Castres, Bayonne et donc Montpellier. En 2008, il profite même des absences des joueurs majeurs du XV de France, pour cause de demi-finales du Top14, pour honorer sa première cape internationale contre l'Australie. Avec de nombreux matchs de Top 14 au compteur, il est indéniablement un joueur sur lequel l'ASBH pourra s'appuyer sur cette fin de saison.

Le joueur à suivre Vahafolau a de la bouteille

Longtemps blessé en début de saison, Samiu Vahafolau est de retour et enchaîne les matchs avec l'ASBH. Il vient d'enchaîner cinq titularisations, avec un essai à la clé marqué face à Dax, lors de l'avant-dernière journée. International néo-zélandais chez les jeunes, avant d'opter pour la tunique tongienne (14 sélections), Vahafolau a notamment fait les beaux jours du Biarritz Olympique, avec qui il a évolué de 2007 à 2011 (et dix essais marqués). À 35 ans, Vahafolau possède toujours une belle puissance, ainsi qu'une expérience non-négligeable lorsqu'on court après le maintien.

Il jouera contre son ancien club Au bon souvenir de "Coco"

Le pilier doit aixois retrouvera le club qui l'a formé et avec lequel il a débuté au plus haut niveau. Lors de la saison 2004-2005, "Coco" a participé a quatre rencontres de Top 16, sans pouvoir empêché la relégation de son équipe en fin de saison. Il enchaîne ensuite une quarantaine de matchs en deux saisons de ProD2, avant de s'envoler pour Limoges. C'est donc avec un certain plaisir que Cossia retrouvera son club formateur.

 Moral de l'équipe Gonflé à bloc

Malgré la requête déposée par Massy, et dont on n'a pas encore de nouvelles, Béziers reste sur deux victoires lors des trois derniers matchs. Contre le club essonnien, donc, et contre le Lou, qui était alors dans une crise profonde. Une éclaircie qui fait suite à huit défaites de rang. Du coup, les Biterrois sont revenus à quatre points du maintien ! En gagnant à Aix, l'ASBH reviendrait à hauteur du PARC. De quoi galvaniser une équipe. D'autant que la présence de nombreux supporters pourrait en rajouter une couche.

Les cinq derniers matchs
J15 : Aurillac 33 - Béziers 24
J16 : Brive 28 - 3 Béziers

J17 : Béziers 20 - 16 Lyon
J18 : Dax 25 - 14 Béziers
J19 : Béziers 30 - 21 Massy (en attente de décision de la LNR)

L'œil de Conrad Stoltz "C'était très lisible avant, mais ce n'est plus le cas"

"Cette équipe joue sa survie, et on sait pertinemment qu'elle sera très difficile à battre. Avec tous ces changements (de coachs, ndlr), c'est une équipe qui a pas mal évolué depuis le début de l'année. Et en bien, il me semble. Leur jeu a changé. Avec Mehrtens en manager et leur deux autres entraîneurs, ils ont réussi à structurer leur jeu. Maintenant, cette équipe est plus tourné vers le jeu, sur la largeur notamment. C'était très lisible avant, mais ce n'est plus le cas".