Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Dimanche... le LOU !

  

16h50 28.02.13

 Avant chaque rencontre, partez, avec parcrugby.com, à la découverte de l'adversaire du PARC. Cette semaine, c'est le Lyon Olympique Universitaire qui est dans le viseur !

Le président  Yann Roubert, le nouveau venu

Suite à la longue crise automnale qu'a traversée le LOU (3 victoires en 9 matchs), un nouveau président a été nommé à la tête de la SASP. Il s'agit donc de Yann Roubert, qui était depuis six mois, vice-président exécutif. À 35 ans, celui-ci est un novice du monde du rugby. Originaire de Thonon, il fut tour à tour chargé du sponsoring chez Bouygues Telecom avant d'être recruté par le concurrent SFR où il était en charge des secteurs sport, évènementiel et relations publiques. Il fut ensuite nommé directeur général de GL events Middle East, l'une des antennes du groupe d'évènementiel, plus gros sponsor du LOU. À sa nomination le 19 décembre, celui-ci en a tout de suite appelé "à la mobilisation générale".


Le duo d'entraîneurs Une nouvelle paire

Avec ses 61 sélections en équipe d'Écosse, Tom Smith, l'entraîneur des avants lyonnais, est tout sauf un inconnu du rugby européen. En témoignent son succès lors du Tournoi des 5 Nations en 1999 ou ses participations aux coupe du Monde 1999 et 2003. En club, l'ancien pilier joue deux saisons en France, à Brive, de 1999 à 2001, avant de partir à Northampton, en Premiership, où il jouera pendant huit saisons. Après avoir entraîné Edimbourg, il signe au LOU en début de saison.
Xavier Sadourny, lui, a écumé tout au long de sa carrière les pelouses de Top 14. De Montferrand à Brive en passant par Castres et enfin le LOU, il y démarrera une "seconde carrière", en ProD2 cette fois-ci. Il participera activement à la montée en Top 14 après avoir été élu meilleur joueur de ProD2 en 2009. En février 2012, il est nommé, en cours de saison, entraîneur des lignes arrières.

La star Chabal, cette icône

L'Animal, Caveman, L'Anesthésiste, Hannibal Lecter, Cartouche… Les surnoms attribués à Sébastien Chabal se sont fait légion tout au long de sa carrière, notamment à cause de son look et de ses capacités au plaquage. Si Sébastien Chabal est un très bon rugbyman (une soixantaine de sélections, un titre de champion d'Angleterre, deux Tournois des 6 Nations et deux quatrièmes places en coupe du Monde), il est tout aussi reconnu hors du terrain : une marionnette aux Guignols de l'Info, une nomination comme Sportif préféré des Français par le magazine l'Équipe, une statue au Musée Grévin ainsi que de nombreux contrats publicitaires attestent de sa popularité. La star du LOU, c'est bien lui. Un coup médiatique par excellence.

 

Le joueur à suivre Nallet, ce pilier

Mise à part la rencontre comptant pour la seconde journée, manquée sur blessure, Lionel Nallet a disputé toutes les rencontres du LOU cette saison. Et chacune d'entre elles dans leur intégralité ! À 36 ans passé, l'international aux 74 sélections est l'un des hommes de base du duo d'entraîneurs. Reconnu pour son travail de l'ombre, son engagement physique et ses qualités de leadership, Lionel Nallet a aussi inscrit trois essais cette saison. Non, le colosse (1m96 pour 115 kg) n'est pas encore fini.

Il affrontera son ancien club Colliat, au nom du frère

Un match particulier pour Romain Colliat, qui retrouvera non seulement son club formateur mais aussi son frère, Vincent. Le Lou et les Colliat, c'est aussi une longue histoire de famille puisque le papa et les trois enfants y ont joué, ou y jouent toujours.

Moral de l'équipe Sérieusement touché

Une seule victoire sur les huit derniers journées. Pour une équipe programmée pour la montée, on a connu meilleur bilan… En comparaison, dans le même temps, le PARC en a remporté quatre. Du coup, au classement, le LOU est redescendu à la huitième place, à 10 points des places qualificatives pour les barrages. Dans ces conditions, la réception du PARC sonne comme un match couperet. Un autre faux-pas et le LOU devra certainement se faire à l'idée d'abandonner ses espoirs de montée… Alors, meilleur ou pire moment pour jouer le LOU ?

Les 5 dernières rencontres
17ème journée : Béziers 20 - 16 LOU
18ème journée : LOU 17 - 17 Brive
19ème journée : LOU 26 - 12 Albi
20ème journée : La Rochelle 9 - 3 LOU
21ème journée : Narbonne 32 - 21 LOU

L'œil de Conrad Stoltz "Le "matos" pour être à la 1ère place"

"Le LOU, c'est d'abord une très grosse équipe, et une équipe qui n'est pas à sa place au classement. Ils visaient la première place et ils ont clairement le "matos" pour y être : un paquet d'avants avec beaucoup, voire énormément d'expérience, et une ligne de trois-quarts qui est sans doute la plus lourde du championnat avec quasiment que des joueurs à plus de 100 kilos. C'est très dense, très physique et résister pendant 80 minutes devient très difficile contre cette équipe…"