Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

samedi... Colomiers !

  

14h39 08.03.13

Avant chaque rencontre, parcrugby.com vous emmène à la rencontre de l'adversaire du PARC. Cette semaine, c'est le Colomiers Rugby qui est dans le viseur.


Le Président Alain Carré fait le dos rond

Alain Carré, qui avait pris la succession du charismatique Michel Bendichou à la tête de Colomiers en 2004, est l'un des président influents du rugby professionnel français. Élu au comité directeur de la LNR en novembre dernier, aux côtés de Lucien Simon (PARC) et de Jean-Marc Manducher (Oyonnax) pour la ProD2, il dit vouloir "faire perdurer les valeurs du rugby". Depuis sa nomination à la tête de Colomiers, le fondateur du groupe Carré (spécialisé dans la négoce agricole) a dû faire face à trois allers-retours entre la ProD2 et la Fédérale 1 ! Mais celui-ci fait front avec efficacité puisque son club réalise une saison 2012/2013 pleine de bonnes surprises.

Le duo d'entraîneurs Tandem tout neuf !

Son arrivée à sonné comme un évènement au sein de la sphère Pro D2 : Bernard Goutta, né à Perpignan, presque 300 matchs (298 exactement) avec l'USAP entre 1994 et 2007, champion de France avec ces mêmes Sang et Or en 2009 en tant qu'entraîneur des avants a donné, à 40 ans, un nouveau chemin à sa carrière professionnel. "Parce qu'il avait besoin de changement", dit-il. Il Avec un défi de taille : poursuivre sur la lancée de la montée obtenue par Pierre-Henry Broncan, qui a filé à Tarbes l'été dernier. Il s'est engagé poru trois saisons.
Goutta est assisté dans ses fonctions par Olivier Baragnon, qui est passé, avec cette restructuration, d'entraîneur adjoint à co-entraîneur. Coach des lignes arrières, il revendique son attachement pour Colomiers, pour lequel il voue "un amour profond", et dit être très axé "sur les relations humaines".
Les deux ont en tout cas réalisé deux premiers tiers de saison (on imagine) très satisfaisants avec une dixième place et un maintien déjà quasi-assuré.

La star Culinat bourré d'expérience

De nombreux matchs de Top 14 pour Fabrice Culinat, qui démontre, à 33 ans, une science du jeu toujours intacte. C'est lui qui, après la finale du championnat de France disputée par Colomiers (en 2000, face au Stade Français de Conrad Stoltz) avait pris la succession de Fabien Galthié à la mêlée columérine. Avant de partir, en 2004, vers Béziers, Montauban puis Blagnac. Et de revenir, en 2010, à Colomiers.

Le joueur à suivre Bolakoro, attention danger

À 25 ans, Ilikena Bolakoro fait partie des bons coups réussis sur le marché du recrutement en ProD2. Cette boule de muscle (1m82 pour 98 kg) arrive de Biarritz, où il était bien plus qu'un faire-valoir (12 titularisations et 5 entrées en jeu). Il fait partie de cette ligne de trois-quarts capable de marquer à tout moment, à l'image de Pierre Belzunce, auteur d'un doublé la semaine dernière.

Ils affronteront leur ancien club Turini et Noutary face à Coll

Côté PARC, deux anciens Columérins seront sur la pelouse, demain. Julien Turini totalise une centaine de matchs avec la Colombe qu'il a quittée en 2010. L'aventure haute-garonnaise remonte un peu plus loin pour Vincent Noutary qui a joué pour les Ciel et Blanc entre 2002 et 2004 (voir l'interview d'hier). En face, Cédric Coll, rugbyman-chanteur, était aixois l'an passé et retrouvera par conséquent, de nombreux ex-coéquipiers.

Moral de l'équipe Au beau fixe

La victoire à Pau pourrait définitivement avoir scellé l'avenir de Colomiers en ProD2. Trois semaines plus tôt, les hommes de Goutta étaient venus à bout d'Oyonnax, qui avaient alors enchaîné treize victoires consécutives. Les Columérins réalisent une excellente saison, vont de bonne surprise en bonne surprise et s'affichent désormais comme la révélation de la saison en ProD2.

Les 5 dernières rencontres

J18 : Aurillac 13 - 11 Colomiers
J19 Colomiers 22 - 15 Dax
J20 : Colomiers 25 - 13 Oyonnax

J21 : La Rochelle 21 - 17 Colomiers (BD)
J22 : Colomiers 23 - 12 Pau

L'œil de Conrad Stoltz "Une équipe complète"

"Colomiers, c'est un promu qui a su se servir de l'euphorie de la montée pour bien démarrer. Ils sont su enchaîner et maintenant, ils sont assez tranquilles par rapport au maintien. Ça leur permet de jouer libéré. Devant, ils ont de bons atouts avec Bortolazzo ou Houston, qui font avancer l'équipe. Il n'y a pas vraiment de stars dans cette équipe, mais ça la rend homogène, avec de bons joueurs à tous les postes. Leur paire de centres est complémentaire avec un costaud et un joueur plus vif, qui fait jouer les autres. Cette année, Colomiers est encore mieux structuré, aussi bien offensivement que défensivement : ils ne prennent pas beaucoup de points grâce à un système performant. C'est une équipe complète".