Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste
  • reveillon 2015

Dax 25 - 15 PARC : Cauchemardesque

  

21h04 06.04.13

 Des maladresses conjuguées à des décisions arbitrales jamais en sa faveur… Le PARC s'incline et réalise une très mauvaise opération en vue du maintien.

Un cauchemar. Il y a tout eu pour que cette rencontre soit digne des pires cauchemars qui puissent exister… Des maladresses, des bêtises, des décisions arbitrales qui attisent les regrets et même, parfois, un manque de combattivité, d'agressivité. Car dans les zones de ruck et d'affrontement, il faut dire ce qui est, les Landais auront été supérieurs aux Noirs.
Les Noirs ont d'abord mal commencé la partie, ont ensuite mal terminé la première période, avec un essai casquette encaissé parce que Jandré Mynhardt n'a pas réussi à aplatir dans son en-but, puis un très mauvais retour des vestiaires avec un essai pris dès la reprise, et enfin une très mauvaise fin de match, entachée d'un mauvais coup de pied de Lucas Levy, directement en touche. Levy avait pourtant été irréprochable jusque-là puisqu'il avait, quasiment tout seul, ramené les siens grâce à une précision au pied chirurgicale. Mais suite à cet ultime dégagement, directement en touche, les Dacquois allaient inscrire leur troisième essai. Synonyme de bonus offensif pour eux. Synonyme de retour bredouille pour les Noirs, qui tenaient, au moins, un point de bonus défensif. Horrible.

Quatre matchs pour un exploit

Horrible, parce que les Noirs, même moyens, avaient bien failli passer devant, deux minutes plus tôt, lorsque Rochette tapait un coup de pied par dessus… Levy aplatissait un ballon capricieux, Solana en rajoutait une couche en aplatissant une seconde fois. L'arbitre, Jean-Pierre Mathieu, consultait son juge d'en-but, et invalidait l'essai. Le public était agréablement stupéfait.
La suite, on la connait. En quittant les travées, on a tout entendu des supporters dacquois : "un arbitre excellent" pour certains, un arbitre "qui revient quand il veut pour d'autres"… En tout cas, les mines déconfites dans le vestiaire témoignaient de la déception. Pas un mot, des regards vides, vers le sol, beaucoup d'émotion dans la voix d'un Eddy Labarthe abattu... Oui, cette défaite fait très mal, d'autant que Auch s'est imposé et que Béziers a pris un point de bonus défensif…
Désormais, il reste quatre matchs aux Noirs pour créer l'exploit. Dont trois à domicile. Espérons qu'ils trouvent les ressources.


Didier Nourault : "On était venus pour gagner et on n'a pas réussi à faire le match qu'il fallait. Bien sûr, c'est une très mauvaise opération. Maintenant, il faut qu'on soit capables de se rebeller. Il le faut à tout prix. Les solutions viendront du terrain. Il reste maintenant quatre matchs, nous sommes en mauvaise posture, mais la mission n'est pas impossible. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra être meilleur que ça pour se maintenir".



À Dax, Julien Sanchez